J’ai découvert il y a un mois environ le logiciel open-source et gratuit Blender et suis impressionné par les possibilités de ce logiciel qui rivalise par de nombreux aspects avec les usines à gaz utilisées dans le monde professionnel comme 3ds Max ou Maya. En réalité, on peut tout à fait produire des images et des films de qualité pro avec ce logiciel pourtant gratuit !
Pour présenter rapidement le logiciel, il est l’initiative de l’institut Blender, qui réalise régulièrement des films d’animation afin d’éprouver le soft en condition de production et de confronter les outils de Blender à des problématiques que l’on ne rencontre justement qu’en situation de production. C’est ainsi qu’on se retrouve avec un logiciel réellement fonctionnel et pratique à l’usage. Le dernier film d’animation produit par la l’institut blender est Sintel, (cliquez pour le voir) . Il est diffusé sous licence Creative Commons Attribution 3.0.

La communauté Blender est toujours prête à renseigner ou à partager ses connaissances,  elle participe au développement d’extensions et de scripts pour Blender.
Une forte communauté est un atout pour la promotion d’un logiciel. Même si je maîtrise bien 3dsMmax et si je n’ai eu qu’à transférer mes connaissances d’un logiciel vers l’autre,  j’ai beaucoup accéléré mon apprentissage avec l’aide de tutoriels vidéos tels que ceux de l’excellent David Ward sur blendercookie.com, ou encore du fou de 3d Andrew Price (en Anglais). Le forum BlenderClan est une bonne adresse pour les débutants francophones.

Voici une de mes premières images à peu près montrable réalisée avec Blender, une cafetière  de la marque Bodum (j’aime beaucoup leurs designs). Pour info c’est un rendu calculé avec le moteur de rendu externe Luxrender, basé sur une modélisation physiquement réaliste de la lumière. (physically based renderer).

cafetiere Bodum en 3d

Un aperçu du maillage

cafetiere Bodum en 3d

Donc, si vous voulez commencer la 3d, essayez Blender, c’est très bien ! Quand on aime, il faut le dire, alors je le dis: Blender ça défonce.