Sélectionner une page

Affiches SAGE Blavet


Création graphique de deux affiches, Adéclinées en deux formats pour le SAGE Blavet (Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau du Bassin versant du Blavet). Ces deux affiches sont destinées à sensibiliser le public à la non utilisation de pesticides et engrais chimiques, sur leur commune. Les affiches seront utilisées en entrée de bourg et sur les espaces publics, une centaine de villes et villages sont concernées par cette campagne.

Tara

Tara, devant la cité de la voile à Lorient

Ce dessin a été réalisé pour la carte de vœux print et web de cap l’Orient agglomération (la communauté d’agglomération du Pays de Lorient, comprenant une vingtaine de communes).
Il a également été imprimé en très grand (3m de hauteur), et utilisé le décor de la cérémonie des vœux du Maire, au Palais des Congrès en janvier dernier.
C’est une image qui continuera à vivre, puisque le fonds TARA – qui gère la base de médias associée au bateau d’expéditions scientifique Tara, basé à Lorient – en a négocié les droits pour 3 ans, elle l’utilisera dans son journal “Tara Junior”, distribué à l’internationale, et sur le site internet http://www.taraexpeditions.org.

photo du discours de norbert Métairie

Un contour de tracé vectoriel dans Adobe Photoshop

Appliquer un contour complexe (type brush) à un tracé vectoriel sous Photoshop n’est pas une manipulation très intuitive, J’ai donc fait un petit pas à pas qui détaille la méthode que j’emploie.
Je précise que je suis sous Photoshop CS4, mais la démarche est identique sur les autres versions de Photoshop.

blank

D’abord, assurons-nous que nous avons affiché la palettes tracés ( > fenêtres > tracés).

On crée un nouveau calque transparent et on se place dessus. (calque>Nouveau>Calque… )

Il faut définir à l’avance le style de contour que l’on souhaite, via l’outil crayon .
Pour cet exemple, on prend une forme de brosse ronde basique, vous pourrez expérimenter par la suite avec différents types de brosses.
L’épaisseur est importante, on la définit ici via la glissière Diamètre principal, pour cet essai, mettons une valeur de 10pixels.
La couleur sera celle d’avant-plan.

blank

Ensuite nous sélectionnons l’outil de création de forme,

blank

Dans la barre d’options, en haut (> fenetres > options) il faut activer le mode “tracés” comme ceci :

blank

On trace notre forme, soit en glissant sur la scène une forme prédéfinie de photoshop, soit à la main avec la plume .

A cette étape, il n’y a pas de forme réellement visible sur l’image, juste un tracé de travail invisible au rendu.

blank

Dans la palette des tracés, nous  voyons apparaitre notre étoile en miniature,  faisons un clic-droit dessus et choisissons >contour du tracé…

blank

Là, Photoshop nous demande quel outil utiliser pour le contour, nous choisissons le crayon (“simuler la pression” est décoché) et validons.

blank

Voilà, normalement nous obtenons un contour non rempli, qui suit parfaitement notre tracé vectoriel.
Le tracé lui-même peut-être maintenant déselectionné dans la palette tracé.

On peut le réutiliser pour créer de nouvelles formes ou bien le supprimer, notre étoile étant maintenant sur le calque.
Dans l’exemple ci-dessous, il y a 3 calques comprenant chacun une étoile, j’ai varié la forme et la taille de l’outil crayon pour obtenir différents graphisme.

blank

A vous d’expérimenter maintenant selon vos envies.

C’est le premier didacticiel que je mets en ligne, n’hésitez pas à apporter vos commentaires.

Du vectoriel

composition graphique recyclant des dessins

Moi qui étais plutôt réfractaire au logiciel Adobe Illustrator, je n’avais pour le moment utilisé ce logiciel que pour faire des logos, je ne le trouvais pas très intuitif pour l’illustration, plutôt ennuyeux même. Je préférais de loin la spontanéité et la souplesse de Photoshop.

Cet après-midi je me suis dit ” allez, mec, ce logiciel s’appelle illustrator, il doit y avoir une raison à ça : on doit bien pouvoir illustrer un peu avec, sinon il s’appellerait “Logostrator” ou “Cartostrator”.  Alors essaie de t’y mettre un peu…”
Après un après-midi passé à bidouiller, tester, vectoriser des croquis que j’avais fait auparavant, texturé un peu l’ensemble (merci cgtextures.org),  j’ai maintenant un peu mieux le soft en main. Même si je n’ai pas réellement créé les dessins sous illustrator depuis zéro, Je suis revenu un peu sur mes positions vis à vis du logiciel, car  le rendu n’est pas trop plat ni froid, comme je le craignais au départ, et surtout je me suis bien amusé. J’ouvrirai plus souvent Illustrator à l’avenir.
Ci dessus, voilà une des créas qui est ressortie de cet après midi vecto: une compo, entre graphisme et illustration, avec pour base des croquis à l’encre de bâtiments et scènes portuaires.